Ballet d'errances à la nantaise



Un rire et des cheveux

Je suis plantée dans la rue.
Une femme à la féminité bourrue apparaît. Il lui manque des dents, le teints foncé mais pas plus, miel. Cheveux châtains, attachés dans une queue qui tombe jusque dans le haut de son dos.
- Vous cherchez que'que choz' mad'moiselle?
- Heu...Oui.. C'est juste pour savoir... Si y'a mon domaine dans cette boîte d'intérim...
Elle mord dans son croissant. Sa tenue, long tee shirt sur jupe, crie de rouge et de fleurs jaunes. Elle mâche.
- Bah faut entrer et d'mander hein!
- C'est pas faux...
- Allez, bon courage!
- Merci Madame... Bonne journée...
Elle repart en riant. Ses formes se balancent dans tous les sens.
La pluie lance des attaques. J'me suis coupé les cheveux, comme si ils étaient courts mais ils sont toujours longs. Ils sont attachés dans une queue qui tombe jusque dans le bas de mon dos. Y'a des mouettes, pleins de sirènes qui résonnent, elles ne chantent pas comme à Bruxelles, leur son ne veut pas dire grand chose.
Je la recroise. Elle me dit que j'ai des beaux cheveux, qu'elle les veut. Elle se dandine et me montre son dos.
- Moi aussi bientôt y s'ront comme ça! Hé! avant y z'étaient longs jusqu'à là!
- Et ben moi ils m'arrivent là!
Je me dandine et lui montre mon dos. Elle éclate de rire, sa voix est un peu encombrée. Ses dents pleines de trous s'ouvrent au ciel. Il se met à pleuvoir.
- Allez! Au r'voir hein!
Elle rit.
- Bonne journée madame!
Son rire la suit jusque dans son troquet.
Des fois, on oublie où on est. On croise quelqu'un qui emmène dans un Endroit hors d'une ville.







2 commentaires:

  1. ba merde tu sais ecrire toi,j vai tout lire tiens!

    RépondreSupprimer
  2. Merci cher Prince... Bonne lecture alors.

    RépondreSupprimer